Bénabar – « Infréquentable »

Difficile de me faire une opinion (globale, en plus) sur cet album… :pasmoi:
Un bilan plutôt mitigé pour l’instant – sans vouloir parler des « défauts habituels » des albums studio (du point de vue de quelqu’un qui préfère quasiment toujours la version live à la version studio, ce qui n’est pas le cas pour tout le monde, j’en suis bien consciente 😉 ).


Eh bien, ça change – à la fois au niveau des compositions/du côté des arrangements (on sent l’approche et la méthode de travail bien différente par rapport aux albums précédents) et au niveau des thèmes des chansons. Musicalement, ça fait plus travaillé (voire « perfectionniste »), un peu trop « variété » par des moments – avec trop de cordes et trop peu de cuivres, à mon goût (et l’accordéon, ça manque aussi…)
Mais n’empêche, on y retrouve toujours cette façon d’écrire que j’apprécie depuis le début, le côté « humour noir » des paroles, des mélodies insolites et originales, des personnages et des scènes de vie intéressantes et bien trouvées…
Bref, y’en a un peu de tout, en fin de compte, et faute de pouvoir donner un avis « global » sur l’album (au moins pour l’instant c’est vraiment pas trop possible, je suis trop partagée sur la question…) je me suis décidée de vous faire un joli petit classement personnel :-s
Bon, allez, c’est parti (je vous préviens, c’est long…si vous avez autre chose à faire, allez-y^^) et pour ma part ça varie donc entre :

« j’aime beaucoup« , ce qui est le cas pour

    Infréquentable : pour l’humour noir des paroles, la mélodie rythmée, les arrangements de manière générale, mais surtout les cuivres et les chœurs cosaques du refrain…c’est original et c’est classe quand même :D
    Ou t’étais passé ? : pour le côté surprenant et rigolo de l’histoire, le côté un peu décalé de la mélodie et du rythme, la présence des cuivres…et le « Nein, nein !!! » en plein milieu de la chanson…c’est pour moi, ça^^
    Tout vu, tout lu : pour la vérité des paroles, le personnage bien construit (et bien décrit ) qui a un côté très humain en dépit (à cause ?) de tous ses défauts est qui est en quelque sorte à la fois insolite et « passe partout », pareil pour la mélodie et les arrangements bien trouvés
    Allez ! : pour l’ironie et l’humour noir du texte et le petit quelque chose qui me rappelle Thomas Fersen (Les arrangements ? L’humour ? La façon de chanter ? Je cherche toujours ^^)

« (plutôt) sympa, on verra ce que ça donne en concert » comme

    Pas du tout : pour le côté autodérisoire, l’effet marrant des chœurs (qui devrait bien passer en concert, j’imagine bien le délire avec les zikos sur scène) et l’influence musicale de Louis Chédid qui se sent quand même et qui fait du bien
    Les numéros : des arrangements sympas, pas transcendant mais pas trop mal non plus du côté des paroles
    A la campagne : pas super original (voire un peu mou) au niveau de la musique, mais les clichés « campagnards/citadins » sont bien trouvés…tout comme le coup des montagnes/chalets/chamois en plein milieu de la chanson (« mais qu’est-ce qu’il me raconte là ??? »)^^

« j’accroche pas trop« / »sans plus » ce qui est valable pour

    Voir sans être vu : de jolies paroles, c’est sûr, mais musicalement, c’est pas trop ma tasse de thé…
    Si javais su : trop facile au niveau des paroles, je trouve, et très peu original pour les arrangements et les mélodies (en dépit des cuivres sur le refrain qui sont plutôt sympas)

« mouais…non, pas moi » comme

    Les reflets verts : musicalement un peu trop « minimaliste »…et franchement, ça fait quand même un peu Le Cahier de Solfège bis, non ?!? Pas du tout dans le même genre au niveau des paroles, certes, mais beaucoup de parallèles au niveau des arrangements, je trouve
    L’Effet papillon : toujours le même souci, surtout au niveau du refrain…trop facile, trop tiède, trop mou, j’accroche vraiment pas (et à ce point-là je dois être le cauchemar de tous les programmateurs de radio ^^)

et « carrément déçue » (pour plusieurs raisons)

    Malgré tout : la chanson que j’aimais tellement en version piano voix… Pour moi, la chanson a perdu une grande partie de son charme, j’ai du mal avec les cordes, ça fait trop construit, trop artificiel, trop…larmoyant. Peut-être que c’était tout simplement plus une chanson de concert qu’une chanson d’album studio – pour les paroles, pour la façon de l’interpréter, pour l’ambiance générale…je sais pas. Dommage, vraiment… :(

Mais bon, c’est jamais qu’un album studio, après tout…
et pour le reste, tout le reste (et ceux qui restent) : on verra ce que ça donne sur scène…c’est le plus important, je trouve ;)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s