« L’armée du crime » de Robert Guédiguian –

Image

Paris sous l’occupation allemande. Un groupe de Résistants, constitué de jeunes juifs et de communistes de plusieurs pays d’origine, décidés de se battre contre l’oppression et pour la libération de la France des Droits de l’homme. Dirigés par le poète arménien Missak Manouchian, ils commettent une série d’attentats contre des cibles différents (qui visent à la fois Nazis et collaborateurs) et se retrouvent bientôt dans le collimateur de la police française qui n’hésite pas à utiliser filatures, dénonciations, chantages et tortures pour s’emparer des insurgés et des opposants politiques. Le 21 février 1944, 22 hommes et une femme seront condamnés à mort et exécutés dans la foulé.

Forcément, il y a des éléments qui rappellent le dernier Tarantino : l’époque, l’endroit, le sujet des attentats contre les occupants, la présence d’un groupe de jeunes combattants clandestins qui se battent au péril de leur vie pour libérer le pays. Et pourtant, « L’armée du crime » et « Inglourious Basterds » n’ont finalement pas énormément de choses en commun. Contrairement à Tarantino qui joue énormément avec les différentes langues en tant qu’élément stratégique, Guédiguian n’y prête guère attention, et tandis que le premier « pimente » son œuvre avec une touche d’humour noir (qui, n’empêche, représente un contraste vraiment intéressant), le deuxième se limite sur un récit plus austère et plus « sec » des évènements. Néanmoins, ceci ne change rien au fait que « L’armée du crime » possède un côté assez bouleversant (notamment dans sa qualité d’hommage historique, mais aussi grâce à des acteurs convaincants dans leurs rôles), et décidément, on a du mal à « tourner la page » après avoir quitté la salle de cinéma (ce qui fait sans doute partie des objectifs du film, après tout). Même en étant moins sublime que le dernier Tarantino, « L’armée du crime » vaut la peine d’être vu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s