« L’Affaire Farewell » de Christian Carion –

Image

Déçu par le régime de son pays, le colonel Sergueï Grigoriev décide de prendre contact avec Pierre Froment, jeune ingénieur français en poste à Moscou, afin de lui remettre des informations confidentielles qui vont très rapidement attirer l’attention des services secrets occidentaux. On se trouve en pleine Guerre Froide (début des années 1980), et c’est ainsi que François Mitterrand et le président américain Ronald Reagan ne vont pas tarder à avoir vent de cette affaire, qui révèle l’existence d’un réseau d’espionnage permettant à l’Union soviétique d’avoir connaissance de l’ensemble des recherches militaires, scientifiques et industrielles de l’Ouest. Lire la suite

Publicités