« Micmacs à tire-larigot » de Jean-Pierre Jeunet –

Image

Le père tué par une mine dans le désert marocain et lui-même vivant avec une balle perdue dans la tête (qui peut à tout instant finir par le tuer, lui aussi), Bazil a de quoi ne pas être pote avec les marchands d’armes. C’est ainsi qu’il décide de prendre sa vengeance le jour où, en passant par hasard à côté de deux bâtiments imposants, Bazil reconnait les sigles de ceux qui ont fabriqué les armes qui se trouvent à l’origine de ses malheurs. Avec le soutien d’une bande de chiffonniers (sa « famille d’accueil » depuis la sortie de l’hôpital), il développe un plan d’action peu conventionnel qui cherche à monter les deux marchands d’armes l’un contre l’autre…

J’avais bien aimé « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain » à sa sortie en 2000, et j’avais donc envie de voir ce que ça donne pour le dernier Jeunet…eh bien, grosse déception. Un scénario creux, manichéen et plus ou moins tiré par les cheveux (qui, d’ailleurs, a visiblement du mal à « tenir le coup » pendant 1h44), un message pacifiste qui manque de crédibilité, des dialogues souvent plats (voire niais :pasmoi: ), des personnages hauts en couleurs mais pas franchement attachants…le résultat est tout, sauf convaincant. Certes, les décors sont beaux et on sent que des tas de petits détails ont été travaillés avec soin, mais contrairement au monde d’Amélie Poulain, cela ne suffit pas pour faire de ce film quelque chose d’original. Au final, reste donc une sensation de déjà-vu, et malgré sa vocation d’être une comédie, « Micmacs à tire-larigot » n’arrive que très rarement à donner le sourire aux spectateurs – on reste trop dans la caricature et malgré un rythme frénétique, on a tendance à s’ennuyer. Dommage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s