Thomas Fersen au Théâtre Rutebeuf à Clichy – 21/11/2009

Sept mois après le passage au Festival des Artefacts à Strasbourg (et une visite éclair dans des conditions malheureusement pas géniales au Furia Sound Festival début juillet), voici donc l’occasion de découvrir le nouveau spectacle de Thomas Fersen au Théâtre Rutebeuf à Clichy. Non seulement une nouvelle affiche mais aussi plein de changements sur scène: des musiciens jusqu’à la set-list en passant par les costumes, il y a non seulement du nouveau mais aussi quelques retrouvailles.

Image Hosted by ImageShack.us

Ainsi, c’est avec plaisir qu’on constate le retour d’Alexandre Barcelona parmi l’équipe, et sa présence sur scène (notamment dans la complicité avec Pierre Sangra) fait visiblement du bien, non seulement dans la mesure où les musiciens sortent un peu plus de l’ombre, mais aussi au niveau de la palette sonore : les nouveaux arrangements qui réunissent ukulélé, piano, batterie, guitare et accordéon sont réussis, parfois même surprenants (au sens positif du terme) et apportent de la fraicheur au spectacle. Lire la suite

Publicités

Tag « 7 things I love »

Et voilà, je relève le défi lancé par fée de passage 😉

1. Les soirées entre amis (pour les nombreuses discussions autour d’un verre, le soutien, l’appui et les leçons en matière de confiance […], les clins d’œil échangés, les fous-rires collectifs et les tas de souvenirs partagés qui sont quelque chose de précieux)

2. La musique (de manière générale : l’ambiance des soirées de concert pour cette magie qui me transporte dans un autre monde et que je retrouve nulle part ailleurs, ainsi que les rencontres et les échanges fugitifs qui s’en suivent de temps en temps ; de manière plus concrète : le piano…en espérant de pouvoir le reprendre bientôt « pour de vrai »)

3. Prendre le train, voyager et passer des week-ends « ailleurs » (non seulement pour les changements d’air et pour les découvertes, mais aussi pour les retrouvailles avec des personnes qui me sont chères et pour les souvenirs communs qui en découlent)

4. La fatigue « positive » après le jogging (y’a quand même rien de mieux pour lâcher les endorphines, pour se défouler, pour se détendre des méninges…et – last but not least – pour caresser sa [bonne] conscience dans le sens du poil, évidemment^^)

5. La photographie et la peinture (l’un pour la possibilité – où l’illusion ? – de pouvoir « fixer » l’instant et d’en garder une trace qui reste, qui témoigne du passé et qui nous permet de « faire revivre » des bons moments; l’autre comme moyen de m’exprimer et d’extérioriser mes sentiments, et pour le fait de pouvoir « créer » quelque chose en mélangeant pinceaux et couleurs…sans savoir vraiment où ça va me mener au final^^)

6. La lecture et l’écriture (encore un autre terrain qui me donne l’occasion de me changer les idées, de m’évader au loin, de me plonger dans un univers différent…et d’en discuter après, pour échanger idées, impressions, et sentiments)

7. L’odeur du café le matin (tout simplement parce que c’est le seul moyen de me faire quitter le plumard. Comment dire…y’a des détails qui trompent pas^^)

> Et pour finir, je passe la relève à Julie

😉