Thomas Fersen au Théâtre Rutebeuf à Clichy – 21/11/2009

Sept mois après le passage au Festival des Artefacts à Strasbourg (et une visite éclair dans des conditions malheureusement pas géniales au Furia Sound Festival début juillet), voici donc l’occasion de découvrir le nouveau spectacle de Thomas Fersen au Théâtre Rutebeuf à Clichy. Non seulement une nouvelle affiche mais aussi plein de changements sur scène: des musiciens jusqu’à la set-list en passant par les costumes, il y a non seulement du nouveau mais aussi quelques retrouvailles.

Image Hosted by ImageShack.us

Ainsi, c’est avec plaisir qu’on constate le retour d’Alexandre Barcelona parmi l’équipe, et sa présence sur scène (notamment dans la complicité avec Pierre Sangra) fait visiblement du bien, non seulement dans la mesure où les musiciens sortent un peu plus de l’ombre, mais aussi au niveau de la palette sonore : les nouveaux arrangements qui réunissent ukulélé, piano, batterie, guitare et accordéon sont réussis, parfois même surprenants (au sens positif du terme) et apportent de la fraicheur au spectacle.

De même, on a l’occasion de découvrir plusieurs titres inédits (petite préférence pour « Dracula« , le fou romantique rejeté dans les oubliettes, et  « J’suis mort« , qui parle du squelette du train fantôme de la Foire du Trône – à la fois pour la musique et pour les paroles qui s’intègrent bien dans l’univers « fersenien » qui garde son côté décalé que j’apprécie toujours autant), tantôt en version piano-voix, tantôt sous forme d’un petit speech (du haut d’une caisse posée sur scène).

Quant aux costumes de scène : fini la robe blanche, le gibus et les plumes de coq. Au lieu de ça, un costard, une chemise blanche et un petit gilet – sobre, mais classe. Après un « moment de flottement » spontané entre surprise et déception face au côté assez terne des nouveaux habits (qui contraste avec ceux les spectacles précédents,) finalement, je dois avouer que j’aime bien.

Autre surprise : Fersen se remet au piano – non seulement pour les chansons inédites mais aussi pour le (seul) rappel de la soirée : « Concombre » (« J’ai plus de voix, je vais essayer de ne pas trop massacrer la chanson quand même… :-s « ). Pas mal d’interactions avec le public qui participe bien, en dépit du cadre plutôt « sage » d’un concert assis dans une salle de théâtre.

Voici la set-list du spectacle :

Chocolat
Croque
Museau de chien 1
Germaine
Punaise
La malle
Les malheurs du lion
Pégase
La chauve-souris
Dracula
Alexandra
Billy the Kid
J’suis mort
Cosmos
Je n’ai pas la gale
Saint Jean du Doigt

Diane de Poitiers
Monsieur
Mon macabre
Zaza
Deux pieds
Museau de chien 2
Le chat botté

Concombre

Sur « Les malheurs du lion » (en version guitare), un dialogue plus ou moins connu…mais cette fois avec une nouvelle « chute » :

– « Vous connaissez la fin de la chanson ? »
– « Nononononononononon !! o:-)  »
– « Si si, vous la connaissez…vous voulez que je vous la chante quand même ? »
– « Ouiouiouiouiouioui !! »
– « Vous êtes un peu comme des enfants quand même^^ Allez, dites ‘Papa’ :mrred: !! »
(petit moment d’hésitation collective, puis : )
– « Papaaaa !! »
– « Pfff, on dirait une secte :-)p  »

Dans l’ensemble, une belle soirée qui permet à la fois de faire de jolies découvertes sous forme de nouvelles chansons et de voir les « vieux » titres « dans une autre lumière », notamment à travers les nouveaux arrangements sur scène. Une fois de plus, Fersen nous amène dans son univers original et envoûtant – une fois de plus, le concert passe en un clin d’œil, et en sortant de la salle on n’a qu’une envie : y retourner !

Le rendez-vous est déjà pris – à bientôt, Monsieur  ;)

Publicités

Une réflexion sur “Thomas Fersen au Théâtre Rutebeuf à Clichy – 21/11/2009

  1. Pingback: « Mythologie  : Thomas Fersen à la Cité de la Musique – 27/01/10 « monsoleiiil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s