« The Ghost Writer » – Roman Polanski

affiche ghost writer

Adam Lang, ancien premier ministre britannique retranché sur une île américaine pour échapper à la cour pénale internationale de La Haye, engage un nègre littéraire qui doit l’aider à terminer ses mémoires. Dès le départ, un ensemble de circonstances étranges (notamment la mort suspecte du « ghost writer » précédent) semble remettre en cause le caractère « ordinaire » de cette mission…

Personnellement, j’ai particulièrement apprécié non seulement les personnages et les décors (qui sont, incontestablement, assez impressionnants), mais aussi (et surtout) l’intelligence et la finesse avec laquelle le scénario se voit mené jusqu’au point final (assez efficace dans son genre, d’ailleurs). Lire la suite

Publicités