« Les Émotifs Anonymes » de Jean-Pierre Améris

Image

Angélique, chocolatière talentueuse, et Jean-René, son nouveau patron, partagent non seulement l’amour pour le chocolat, mais aussi une timidité chronique qui fait de la vie quotidienne un permanent parcours du combattant. Entre l’une qui s’évanouit dès qu’elle se sent prise au piège, et l’autre qui ne sort jamais sans avoir embarqué au moins cinq chemises de rechange qu’il enfile au fur et à mesure qu’il se sent dépassé par les évènements, les choses semblent déjà suffisamment compliquées… et pourtant : sans oser se l’avouer, les deux tombent amoureux l’un de l’autre – ce qui les oblige à faire face à leurs émotions…

Agréable à regarder et porté par la prestation très réussie des deux protagonistes (Isabelle Carré et Benoît Poelvoorde), « Les Émotifs Anonymes » ressemble à un conte moderne aux décors colorés et soignés. Tandis que les personnages secondaires affichent des traits relativement caricaturaux, Angélique et Jean-René possèdent un côté à la fois drôle et touchant qui les rend non seulement intéressants mais aussi attachants.
En dépit d’un scénario un peu léger, on passe donc un bon moment en compagnie de ces deux « émotifs anonymes » qui s’efforcent de sortir de la carapace trop souvent handicapante de leur propre sensibilité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s